bio

Pour comprendre et ressentir le pouvoir des voix puissantes et profondes des Chœurs de l’Armée Rouge, il faut se tourner vers l’histoire de la Russie. On ne peut les dissocier. Les Chœurs sont nés pour servir et soutenir leur patrie, remonter le moral des troupes épuisées. Ce Chœur d’hommes, tous des soldats de la sédition, avait un rôle essentiel à tenir. Il devait exalter l’idéal du soulèvement et permettre à chacun de revivre l’Esprit d’Octobre, la prise du Palais d’Hiver. Ces hommes, ces soldats devenaient la voix de la révolution puis de toute la nouvelle URSS, la voix des Soviets.

Cet esprit est issu d’un peuple maintes fois contraint sous le règne des Tsars. Une nation qui traversa guerres, révolutions, et famines jusqu’à l’endoctrinement politique. Ce peuple résista, ne céda jamais, avant de se relever puis de triompher des envahisseurs barbares. Mais c’est aussi un chœur issu d’un peuple ouvert et extrêmement sensible à la culture, aux arts et aux lettres. Un peuple qui dès sa naissance se doit d’être fort, car le berceau de ses origines est installé sur un territoire des plus rudes. Ce solide chœur n’est vraiment pas comme les autres. Il se doit d’être exceptionnel, car il est l’âme de la Russie, la représente, la fait grandir et étinceler. Une âme vaillante et chaleureuse, pleine de vie et d’espoir.

Ce chœur aujourd’hui mondialement célèbre allait aider le nouveau peuple de l’Est à écrire les pages de leur histoire moderne. Dans ces voix, on sentait déjà les lendemains qui chantent se lever.

Depuis les origines, seuls deux Ensembles Académiques peuvent se prévaloir de cette prestigieuse appellation : LES CHŒURS DE L’ARMEE ROUGE.
Deux formations officielles et historiques, l’Ensemble Alexandrov fondé en 1929, sous la tutelle du Ministère de la Défense, et l’Ensemble MVD fondé en 1939, sous la tutelle du Ministère de l’Intérieur. Seuls les Ensembles d’Etat Alexandrov et MVD ont été élevés au rang d’Académie et peuvent ainsi recevoir des subventions du gouvernement de la Fédération de Russie, dont ils dépendent toujours.

Durant ces trente dernières années, l’Ensemble Académique MVD, ou Chœurs de l’Armée Rouge du Ministère de l’Intérieur, s’est ainsi produit pour plus de sept mille représentations, en plusieurs langues, devant plus de 20 millions de spectateurs !
Sous la direction de son charismatique chef d’orchestre, mais aussi plus haut gradé en exercice à diriger une troupe musicale militaire, le Général Viktor Eliseev, l’Ensemble a joué dans plus de 50 pays, dans les salles les plus prestigieuses de Chine, Japon, Corée, Australie, Allemagne, France…

Seul ensemble militaire ayant reçu la « Star de Platine » sur l’allée dédiée aux grands artistes russes, l’Académie des Chœurs de l’Armée Rouge se compose de plus de 300 artistes (musiciens, chanteurs et danseurs), dont une cinquantaine ayant reçu le titre suprême d’«Artiste de la Russie » (soit l’équivalent de la distinction de Chevalier des Arts et des Lettres et Légion d’Honneur en France, créée par Napoléon Ier). L’ensemble des Chœurs de l’Armée Rouge MVD est aussi la troupe qui s’est produite devant la Pape Jean-Paul II à Rome, lors des investitures à la présidence de Boris Eltsine, puis de Vladimir Poutine, ou encore en ouverture des Jeux Olympiques de Moscou ! Chaque année, l’Ensemble participe également au défilé officiel du 9 mai, jour de la Victoire de la Seconde Guerre Mondiale en Russie.
En 2010, il s’est également produit en France pour 70 représentations exceptionnelles et a même réuni plus de 21.000 spectateurs pour un show unique sur la scène lacustre du lac d’Enghien !

De son côté l’ensemble Alexandrov, dont son fondateur (Alexandre) fût remplacé par son fils (Boris), puis par le talentueux Viktor Feodorov, a quelque peu perdu du terrain sur son ami et néanmoins rival (Les deux troupes académiques sont issues de deux armées différentes, ce qui complique quelque peu leurs relations !).
Depuis les années 80, c’est la troupe du Général Eliseev qui triomphe sur tous les continents après avoir considérablement modernisé son répertoire et ses prestations, ce qui a permis aux Chœurs de l’Armée Rouge d’accéder à un public plus large, plus familial.

Seuls les ensembles académiques sous la responsabilité de la Fédération de Russie sont habilités à utiliser le titre de « LES CHŒURS DE L’ARMEE ROUGE » (qui est aussi une marque déposée dans plus de 31 pays !). Les Ensembles Académiques, dits Chœurs de l’Armée Rouge, appartiennent donc aux Ministères de la Défense et de l’Intérieur de la Russie. Les troupes ukrainiennes ou bélarusses qui tentent parfois d’utiliser leur notoriété ne sont que de pâles copies !

En 2010, Viktor Petrovitch Eliseev a fêté son soixantième anniversaire sur la scène du Kremlin à Moscou, en présence des plus grandes stars de Russie et des pays de l’Est de l’Europe. On constate que c’est sous la direction de ce chef hors du commun (qui enseigne également au prestigieux Conservatoire Tchaïkovski de Moscou), que l’ensemble des Chœurs de l’Armée Rouge MVD est devenu la troupe russe la plus populaire de la planète, même si l’ensemble Alexandrov continue aussi de se produire.

Par le prestige et l’éclectisme de son chef d’orchestre, qui mêle avec maestria lors des spectacles les mélodies traditionnelles du folklore russe, les chants de la grande guerre patriotique et les plus célèbres airs classiques ou de la variété internationale (l’ensemble interprète Bizet, Wagner, Mozart mais aussi Michel Legrand, Francis Lai, …), l’ensemble académique MVD est aujourd’hui l’une des troupes artistiques majeures de la scène internationale, comme l’indiquait le quotidien anglais « Daily Telegraph » à Londres : « L’Ensemble des Chœurs de l’Armée Rouge fait partie, de même que le Bolchoï, des plus grands spectacles russes et constitue un trésor artistique mondial !».

Les Chœurs de l’Armée Rouge demeure un véritable symbole dont le nom résonne encore sur toute la planète lors de leurs tournées triomphales.